đŸ‡šđŸ‡©SociĂ©tĂ© : Gentiny Ngobila interpeller les Wewa pour leur comportement impropre Ă  l’endroit des Kinois et des biens publics et promet d’interdire le taxi moto Ă  Kinshasa, si les Wewa ne se conforment pas aux lois du pays.

A la suite de diffĂ©rentes bavures commises par les motards taximen Ă  Kinshasa, communĂ©ment appelĂ©s “Wewa” par les Kinois, le Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a Ă©changĂ© ce mercredi 06 novembre Ă  l’hĂŽtel de ville, avec les diffĂ©rentes associations regroupant les motards taximen Ă  Kinshasa.


Cet Ă©change similaire Ă  une causerie morale a constituĂ© une grande occasion pour l’autoritĂ© urbaine d’interpeller les Wewa pour leur comportement impropre Ă  l’endroit des Kinois, des biens publics ainsi que des autoritĂ©s. Sur un ton autoritaire, Gentiny Ngobila a promis d’interdire le taxi moto Ă  Kinshasa, si les Wewa ne se conforment pas aux lois du pays.
Dans son mot, le Gouverneur de la ville est revenu sur les conséquences réelles de taxi moto.


“La moto est rapide en termes de transport. Mais elle peut aussi vous causer beaucoup d’ennuis en termes d’accident. Je vous conseille de conduire dans l’ordre”, a-t-il conseillĂ©.
Il leur a fait plusieurs recommandations, entre autres le respect de la population et de ses biens; le respect du code de la route et des itinĂ©raires tracĂ©s par le ministĂšre des transports. Il a insistĂ© sur le respect de la mesure interdisant les motards taximen Ă  circuler dans la commune de la Gombe. Ce n’est pas tout. Le Gouverneur Ngobila a aussi appelĂ© au port des casques, tout en insistant sur l’obtention des permis de conduire.
“Vous ne devez pas transporter plus de deux personnes. Surtout, ne transportez pas des enfants seuls et moins encore placer les enfants sur le guidon. Cela constitue un grand danger pour les enfants”, a-t-il sommĂ©.
Le premier citoyen de la ville a aussi interdit aux motards de se faire justice. A l’en croire, le Wewa ne peut pas ĂȘtre un homme de dĂ©sordre pour se livrer Ă  des scĂšnes dĂ©solantes et impropres.


“Ne brĂ»lez pas de bus. Ce sont des biens communs. Si vous vous comportez mal, nous allons interdire le taxi moto Ă  Kinshasa. A partir d’aujourd’hui, soyez dignes et respectueux. Votre mĂ©tier doit ĂȘtre apolitique”, a-t-il insistĂ©. Et d’ajouter :”vous devez aider le PrĂ©sident de la RĂ©publique Ă  rĂ©ussir son mandat. Votre comportement risque de le faire haĂŻr auprĂšs des Kinois”.

Plus de huit associations de motocyclistes taximen ont rĂ©pondu Ă  l’appel du gouverneur de la ville, notamment AMC de Justin kalambayi, ACTMR de Jean marie Dinanga Kasongo, ASMOTACO de Nzalayemba Musiya, ANIPTMC de Zico Mukanga, ATMC de Robert Nkosi, CNMC de Justin Kalambayi, ANAMO de Yousouf Mukendi. A toutes, le Gouverneur Ngobila a demandĂ© de contacter le Ministre provincial des Transports, Mbokoso, pour se faire enregistrer et lui expliquer leurs modes de fonctionnement. Une opĂ©ration qui devra aboutir, selon le Gouverneur de la ville, Ă  l’identification de tous les motocyclistes taximen de Kinshasa.


A cette occasion, Gentiny Ngobila a parlĂ© Ă  ses interlocuteurs de l’opĂ©ration Kinshasa bopeto. Il les a invitĂ©s Ă  ĂȘtre propres, prĂ©sentables et Ă  entretenir leurs milieux de vie. De son cĂŽtĂ©, le patron de la police de la ville de Kinshasa, le GĂ©nĂ©ral Sylvano Kasongo, a, sur un ton militaire, signifiĂ© aux wewa que l’État existe. Il leur a demandĂ© de toujours recourir Ă  la police en cas de problĂšme, au lieu de se faire justice.”La police ne va pas se fatiguer de traquer tous ceux qui vont violer les lois”, a indiquĂ© Sylvano Kasongo.

Ces reprĂ©sentants des motocyclistes taximen de Kinshasa n’ont pas manquĂ© d’exprimer leur gratitude Ă  l’endroit du gouverneur de la ville, tout en lui faisant part des tracasseries dont ils sont victimes de la part des Ă©lĂ©ments de la police.”De la maniĂšre dont nous nous soucions pour organiser votre secteur, c’est de cette maniĂšre dont vous devez chercher Ă  vous conformer aux lois du pays”, a rĂ©pondu Gentiny Ngobila. Et par rapport aux taxes qu’on fait payer aux motards taximen, le patron de la ville a promis l’uniformisation de ces taxes dans toutes les communes.

NĂ©anmoins, les Wewa ont promis leur soutien au Gouverneur Ngobila Ă  travers son opĂ©ration d’assainissement de la capitale RD-Congolaise. Le Vice-gouverneur NĂ©ron Mbungu, les ministres de Transports, de Finances, le Directeur de cabinet du gouverneur et le Conseiller politique du gouverneur de la ville ont aussi pris part Ă  cette rĂ©union.

leave a reply