🇨🇩Réunion interministérielle sur la sécurité dans la région des Grands lacs à New York : Félix Tshisekedi invité d’honneur

Le Vice-premier ministre et ministre belge des Finances et de la Coopération au Développement, Alexander De Croo a appelé les pays concernés à une plus grande coopération régionale.

En séjour à New York, où il prend part au sommet sur le climat, le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi a participé le mercredi 25 septembre comme invité d’honneur à une réunion ministérielle dirigée par la Belgique et le Congo-Brazzaville au siège de l’Onu, rapporte un communiqué belge du ministère des Affaires Etrangères.

La réunion qui est axée sur la sécurité dans la région des Grands lacs se tient en marge de la semaine ministérielle de l’Assemblée générale des Nations Unies. A cette occasion, le Vice-premier ministre et ministre belge des Finances et de la Coopération au Développement, Alexander De Croo a appelé les pays concernés à une plus grande coopération régionale.

« La rĂ©gion des Grands lacs continue de faire face Ă  des dĂ©fis majeurs en matière de sĂ©curitĂ©, de stabilitĂ© et de dĂ©veloppement, allant des groupes armĂ©s Ă  la violence ethnique en passant par une crise humanitaire majeure qui affecte des millions d’habitants. Ce sont des dĂ©fis qui transcendent les frontières et exigent des rĂ©ponses rĂ©gionales Â», a indiquĂ© le Vice-Premier ministre et ministre belge en marge de la semaine ministĂ©rielle de l’AssemblĂ©e gĂ©nĂ©rale des Nations Unies sur la sĂ©curitĂ© dans la rĂ©gion des Grands lacs dirigĂ©e par la Belgique et le Congo-Brazzaville.

L’engagement de la Belgique à l’égard du groupe de contact internationale pour les Grands lacs n’est, bien entendu pas nouveau. En étroite collaboration avec les pays de la région et les principaux acteurs internationaux, notre pays souhaite évaluer les développements récents les plus importants et, parvenir à des réponses communes aux principaux défis de la région, précise ledit communiqué.

La RDC s’apprête d’ailleurs à organiser avec au moins 13 représentants des pays africains, une réunion sur les cycles de conflit et de violence dans la région des Grands lacs.

Cette réunion se tiendra dans la cadre de l’accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la RDC et la région signé le 24 février 2013 par 11 pays de la région (Afrique du Sud, Angola, Burundi, Ouganda, République centrafricaine, République démocratique du Congo, République du congo, Rwanda, Soudan du sud, Tanzanie et Zambie).

Prévu à Kinshasa en octobre, ce sommet est censé constituer l’ultime étape de ce processus diplomatique lancé en mai à Kinshasa et visant un ferme engagement des pays des principaux acteurs régionaux à la problématique de sécurité dans l’Est de la RDC.

leave a reply