RDC: Les frais académiques restent inchangés à l’Unikin.

Le gouvernement a décidé de maintenir les frais académiques tels que fixés par le ministre de l’enseignement supérieur et universitaire (ESU) à savoir 490 000 fc pour les classes de recrutement et 485 000fc pour les classes montantes. Selon le compte rendu du conseil des ministres ténu ce vendredi 10 janvier 2020 à la cité le l’Union Africaine présidé par le chef de l’ État Félix-Antoine TSHISEKEDI

Voici l’extrait dudit compte compte rendu :
II.3. Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire
II.3.1. : Situation de l’enseignement supérieur et universitaire en République Démocratique du Congo en général et celle de l’Université de Kinshasa en particulier.
Après avoir suivi les rapports présentés par le Vice-premier Ministre, Ministre de l’Intérieur et le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire sur la situation qui prévaut dans le secteur universitaire en général et à l’université de Kinshasa en particulier, consécutive à la fixation des frais académiques respectivement à 490.000 Fc par an pour les classes de recrutement, et à 485.000 Fc pour les classes montantes, le Conseil des Ministres a retenu les faits suivants :

  1. les frais fixés pour l’année académique 2019-2020 dans l’Instruction Académique 021 du 15/10/2019 sont en réalité, équivalents aux frais fixés dans l’Instruction académique 020 du 04 octobre 2018, au regard des taux de change de référence;
  2. les frais connexes, nécessaires au fonctionnement minimum des institutions publiques, sont fixés de manière consensuelle par les cinq groupes membres du CONSEIL DES PARTENAIRES, à savoir LE COMITE DE GESTION, l’Association des professeurs, l’Association des scientifiques, l’Association du personnel administratif et technique et la coordination estudiantine.
    Il sied de noter que, comme dans tout contrat, les accords obtenus et signés dans ce cadre engagent toutes les parties signataires. Sauf à établir que les étudiants membres de la coordination qui ont signé n’avaient pas qualité, il doit être constaté que ceux-ci ont valablement engagé les étudiants sur les montants querellés de ces frais ;
  3. après les incidents survenus sur le site universitaire au cours desquels, des étudiants auxquels se sont joints badauds et autres personnes non autrement identifiées logeant dans les homes qui ont perpétré des actes de vandalisme, il a été décidé la suspension des activités à l’Université de Kinshasa. Celle-ci a pour objectif le rétablissement rapide d’un climat de sérénité nécessaire au bon fonctionnement de cette institution. L’Université ne sera donc pas fermée.
  4. Le relogement des étudiants réguliers dans les homes de l’UNIKIN sera précédé d’une opération d’identification des étudiants en règle, et de l’exécution des travaux de réhabilitation des résidences qui se trouvent actuellement dans un piteux état et un délabrement très avancé.

Jephte MATONDO

leave a reply