đŸ‡šđŸ‡©RDC: le documentaire issu des «Congo Files» rĂ©compensĂ© aux Emmy Awards

RĂ©alisĂ© par des journalistes de la tĂ©lĂ©vision suĂ©doise SVT, Deceptive Diplomacy, le documentaire issu des « Congo Files Â», a Ă©tĂ© primĂ© aux Emmy Awards dans la catĂ©gorie « informations et affaires contemporaines Â». Il est plutĂŽt rare qu’un documentaire sur l’Afrique soit primĂ© par des prix grands publics.

Une fuite sans prĂ©cĂ©dent de documents confidentiels de l’ONU sur l’assassinat de deux de ses experts au Congo avait Ă©tĂ© analysĂ©e par cinq mĂ©dias dont RFI et la tĂ©lĂ©vision suĂ©doise SVT dans une enquĂȘte collaborative.

PrimĂ© aux Emmy Awards dans la catĂ©gorie « informations et affaires contemporaines Â», le documentaire Deceptive Diplomacy issu des « Congo Files Â» commence avec l’histoire de Zaida Catalan, cette jeune politicienne suĂ©doise dont l’assassinat tragique en mars 2017 avait officiellement Ă©tĂ© commis par des insurgĂ©s Kamuina Nsapu, du nom de ce chef coutumier qui s’Ă©tait rĂ©voltĂ© contre l’autoritĂ© de l’État. Le meurtre a d’ailleurs Ă©tĂ© filmĂ©, toujours selon la version officielle.

L’Ă©quipe de la SVT s’est rendu au KasaĂŻ central pour revenir sur les traces des deux experts, mais aussi Ă  New York Ă  la rencontre d’officiels de l’ONU. Avec RFI et d’autres mĂ©dias, comme Le Monde, Foreign Policy et le SĂŒddeutsche Zeitung, l’enquĂȘte avait dĂ©montrĂ© que l’ONU et le gouvernement congolais avaient cherchĂ© Ă  cacher la participation d’agents de l’État congolais dans ce meurtre.

Le procĂšs est toujours en cours en RDC devant la cour militaire. Une partie des agents de l’État citĂ©s ont finalement comparu devant la justice pour cet assassinat, tels que le colonel Jean de Dieu Mambweni ou Jose Tshibuabua qui, en dĂ©but de semaine, a fini par reconnaĂźtre qu’il Ă©tait un collaborateur de l’Agence nationale des renseignements au moment du meurtre. Mais pour l’instant, ils sont toujours accusĂ©s soit d’insubordination, soit d’ĂȘtre membres du mouvement d’insurrection. On est donc trĂšs loin d’une reconnaissance d’un rĂŽle de l’État

leave a reply