🇨🇩«Nous voulons apporter notre contribution à la réduction du taux de mortalité maternelle et enfantine dans notre pays.» D. Nkenge (Fondatrice)

C’est dans le cadre de sa mission de sensibilisation des femmes , des adolescentes et celles vivants en milieux urbano – ruraux que la Fondation NKENGE a organisĂ©e une journĂ©e de prĂ©sentation de ses diffĂ©rents objectifs ce dimanche 16 fĂ©vrier 2020.
 » les causes et PrĂ©ventions de la mortalitĂ© maternelle et Infantile  » , c’est autour de ce thème que les discussions ont tournĂ© avec les invitĂ©s.
Parmi les orateurs , docteur Christian TSHIDIBU , mĂ©decin gĂ©nĂ©raliste Ă  l’hĂ´pital de rĂ©fĂ©rence de kitambo et DĂ©borah NKENGE prĂ©sidente de la fondation qui porte son nom.


D’après les orateurs , plusieurs causes sont Ă  la base de la mortalitĂ© maternelle et Infantile , entre autres ,les causes mĂ©dicales directes et indirectes ( paludisme , VIH / SIDA , les hĂ©morragies sĂ©vères , les infections gĂ©nĂ©ralisĂ©es , les accouchements prolongĂ©s, le paludisme, l’hĂ©patite …)…mais Ă©galement les facteurs favorisant dont la notion de < 4 trop > , les grossesses TROP nombreuses , TROP tardives , TROP prĂ©coces et TROP rapprochĂ©es.
Les facteurs socio – culturels , des facteurs liĂ©s Ă  l’environnement gĂ©ographique , Ă  l’analphabĂ©tisation…
Pour le docteur TSHIDIBU, il y a nĂ©cessitĂ© d’un suivi de ces cas dans des centres pĂ©riphĂ©riques et invite les instances mĂ©dicales Ă  mettre en place un programme de gratuitĂ© d’accouchement afin de contribuer sĂ©vèrement Ă  la rĂ©duction du taux de mortalitĂ© maternelle et Infantile.
Ce dernier a en outre soulignĂ© que la plupart de ces dĂ©cès sont la rĂ©sultante d’un manque de prise en charge sĂ©rieuse.
 » Une urgence gynĂ©co – obstĂ©tricale est une urgence de vie , si on agit pas de manière diligent, la concernĂ©e pert la vie .
C’est donc un travail d’Ă©quipe qui doit ĂŞtre fait rapidement puisqu’il s’agit de sauver des vies « …a dĂ©clarĂ© Christian TSHIDIBU.

A son tour Deborah NKENGE , prĂ©sidente de la fondation Nkenge s’est apesantie sur la l’importance des consultations prĂ©natales avant la prĂ©sentation des objectifs de sa structure.
Pour madame NKENGE c’est le seul moyen de dĂ©tecter les diffĂ©rentes pathologies existantes pendant la grossesse.
 » Ce sont des facteurs et causes facilement Ă©vitables , malheureusement la Femme et l’enfant continuent Ă  perdre la vie .
Nous entant que jeunes , avions remarquĂ©s qu’il Ă©tait possible de rĂ©duire sensiblement ces dĂ©cès ; ce qui justifie la crĂ©ation de la FONDATION NKENGE… C’est l’amour du Congo qui nous rĂ©unis dans cette structure .
C’est notre manière de contribuer Ă  la rĂ©duction du taux de mortalitĂ© maternelle et Infantile dans notre pays.
C’est donc une lutte transversale et qui nĂ©cessite la participation et l’intervention de tous  » , a – t – elle insistĂ©e.

Objectifs et Vision

La fondation NKENGE se veut une structure de proximitĂ© qui donne accès Ă  l’information au public cible et renforce le système d’information ; sensibilise les jeunes sur la planification familiale , sur la santĂ© sexuelle et reproductive et aux femmes enceintes sur les avantages des consultations prĂ©natales et postnatale.
Notons que la Fondation NKENGE facilite aussi Ă  ces jeunes l’ accès aux soins mĂ©dicaux , Ă  la contraception , aux services de planification familiale mais Ă©galement la fondation soutien les personnes dĂ©munies.
La fondation Nkenge promets de mener un plaidoyer pour l’intĂ©gration d’un système de santĂ© social pour tous.

 » Notre cible demeure les femmes , les adolescentes et les personnes vulnérables.
Notre vision est de faire de la prévention la stratégie la plus efficace et rentable afin de réduire le taux de mortalité maternelle et Infantile.
La jeunesse a besoin d’informations , elle a besoin de service de qualitĂ©  » a conclu la prĂ©sidente DĂ©borah NKENGE.

La fondation Nkenge annonce l’organisation d’un colloque scientifique le 28 mai prochain Ă  l’occasion de la journĂ©e internationale dĂ©diĂ©e Ă  la santĂ© maternelle.

Merveil BAVABEBAY

leave a reply