Félix Tshisekedi instruit les ministres à plus de prudence sur leurs sorties médiatiques

Les ministres du gouvernement central ont été conviés à faire preuve de grande prudence en cas de leurs sorties médiatiques. De cet avertissement, le président Félix Tshisekedi a recommandé la prudence aux ministres en raison de toute récupération de leurs propos à des fins politiciennes.

Tout discours peut toutefois être sujet à des interprétations. Le président Félix Tshisekedi a dit le 20 février 2020, au cours de la 22èm réunion du Conseil des ministres tenue à la cité de l’Union africaine, appelant les ministres à éviter dans leurs sorties médiatiques la récupération de leurs discours à des fins politiciennes.

Même s’il n’est pas clairement précisé dans le compte-rendu, ces propos du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi pourraient faire suite à la récente publication du Plan de Trésorerie, par le ministre des Finances, qui a aussitôt suscité des réactions au sein de l’opinion. Certains sont même allés jusqu’à conclure que le Budget 2020 est revu à la baisse.

Même si le Ministre Sele Yalaghuli a précisé que ce Plan est différent du Budget, des acteurs socio-politiques ont estimé que ceci est une « erreur professionnelle », vu que le Plan de Trésorerie est un document interne au sein du ministère des Finances, et qui ne valait pas le coup d’être publié.

En effet, le Budget 2020 avait été votée en équilibre, en recettes comme en dépenses, au niveau du parlement à 18.545,2 milliards de CDF (environ 11 milliards USD). Le ministère des Finances, a lui publié le Plan de Trésorerie 2020 qui ramène ce montant à 13.869 milliards de CDF.

Selon le compte-rendu du Conseil de ministres de ce jeudi, le ministère des Finances a reconnu qu’il n’a aucun pouvoir de modifier le contenu de la loi des finances, quelles qu’en soient les circonstances. Cette prérogative relève, selon lui, du seul législateur.

leave a reply