“Dolly Makambo n’a donné aucun ordre de tirer” (Conseiller)

“Le ministre Dolly Makambo n’a donné aucun ordre de tirer”, déclare un conseiller du ministre provincial de l’Intérieur/ville de Kinshasa, contacté ce vendredi 1er novembre 2019, qui requiert l’anonymat.

Il précise que “le ministre n’était pas sur le lieu du drame, contrairement à ce que racontent certaines langues. Il était d’ailleurs surpris de la terrible nouvelle, et a aussitôt convoqué une réunion d’urgence avec tous ses conseillers, laquelle réunion sanctionnée par un communiqué officiel pour exprimer ses regrets, promettant de s’impliquer personnellement pour que ce policier soit arrêté et jugé”.

D’autres compatriotes soutiennent que c’est le ministre qui construit au sein du Centre Hospitalier Vijana. ” Faux”, rétorque le conseiller qui souligne que “Dolly Makambo n’a aucun intérêt dans cette parcelle”, et qu'”aucun centimètre carré ne lui appartient”.

“Le policier criminel n’est pas son rapproché”

“Ce policier ne fait pas partie de la garde rapprochée du ministre Dolly. Il est plutôt policier au ministère de l’Intérieur commis à sa suite, comme éclaireur, lors des événements ou missions officielles”, poursuit le conseiller qui dément l’information sur l’arrestation de son chef.
“Il n’est pas aux arrêts en ce moment. Il est plutôt assigné à résidence”.

Manque de professionnalisme

Ce collaborateur du ministre Makambo décrie le manque de professionnalisme du policier qui, pour lui, ” aurait commis une erreur en appuyant sur la gâchette, lui-même étonné de voir la balle partir”. Il insiste que les autorités multiplient des formations au bénéfice de nos agents de l’ordre pour éviter pareils désagréments à l’avenir.

Un autre détail important dans cette affaire, “le chauffeur du véhicule de la suite a confirmé qu’il s’était rendu sur le lieu sans être envoyé par le ministre, et rejoint par le policier qui s’y est également rendu de son propre gré”.

                        AMM

leave a reply