Assassinat de Soleimani : La République Islamique d’Iran déchire l’accord nucléaire.

L’Iran affirme qu’il ne respectera plus aucune des limites fixées dans un accord nucléaire historique qu’il a conclu avec les grandes puissances mondiales en 2015. Cette décision fait suite à l’assassinat vendredi dernier par les États-Unis du commandant militaire supérieur de l’Iran, Qasem Soleimani.

Mais l’Iran n’a pas officiellement quitté l’accord nucléaire, connu sous le nom de JCPOA (Joint Comprehensive Plan of Action), et déclare qu’il respectera les termes de l’accord si les autres nations impliquées acceptent également de le faire à nouveau.

L’Iran continuera également à permettre aux inspecteurs de l’organe de surveillance nucléaire de l’ONU, l’AIEA, de surveiller ses activités.

Serge Bokotala

leave a reply