đŸ‡šđŸ‡©Relance de la GĂ©camines : les dĂ©lĂ©gations syndicales adressent un mĂ©mo Ă  FĂ©lix Tshisekedi pour la renĂ©gociation des contrats

SONY DSC

Les dĂ©lĂ©gations syndicales de la GĂ©camines plaident auprĂšs du PrĂ©sident de la RĂ©publique afin qu’il puisse apporter son appui aux stratĂ©gies actuelles des dirigeants de la GĂ©camines, car selon eux, la relance de cette derniĂšre fera la fiertĂ© du peuple congolais.

A travers un mĂ©mo adressĂ© au Chef de l’Etat, FĂ©lix Tshisekedi, les diffĂ©rentes dĂ©lĂ©gations syndicales soucieuses de voir la GĂ©nĂ©rale des carriĂšres des mines(GĂ©camines) ĂȘtre relancĂ©e pensent qu’il est nĂ©cessaire de renĂ©gocier tous les contrats que cette sociĂ©tĂ© miniĂšre a signĂ© avec les tiers.

Les dĂ©lĂ©gations syndicales estiment aussi qu’il faut rĂ©cupĂ©rer tous les biens spoliĂ©s.

« Nous sommes engagĂ©s en faveur des actions visant Ă  rĂ©cupĂ©rer tous les biens appartenant Ă  la GĂ©camines et soutenons la rĂ©vision de certains contrats oĂč il y avait une sous estimation. Tous les partenariats seront renĂ©gociĂ©s pour une migration vers des partenariats basĂ©s sur le partage de production Â», indique ledit mĂ©morandum.

A cet effet, les dĂ©lĂ©gations syndicales de la GĂ©camines plaident auprĂšs du PrĂ©sident de la RĂ©publique afin qu’il puisse apporter son appui aux stratĂ©gies actuelles des dirigeants de la GĂ©camines, car, selon eux, la relance de cette derniĂšre fera la fiertĂ© du peuple congolais.

Par ailleurs, ils en appellent à la mise en production de l’usine de Deziwa avec sa production de 80.000 tonnes de cuivre l’an, à partir du mois de janvier 2020.

En outre, les signataires du mĂ©morandum se disent scandalisĂ©s par l’acharnement avec lequel certaines personnes ennemies du pays et en quĂȘte de positionnement ne veulent de la relance de la GĂ©camines.

Ainsi, les délégations syndicales pensent que le nouveau type de partenariat gagnant-gagnant est une promesse du management actuel de la Gécamines.

leave a reply