🇨🇩RDC : il n’y a pas Ebola à Kinshasa (Officiel)

La prĂ©cision vient du ministre provincial en charge de la santĂ© publique pour la ville-province de Kinshasa. Dans un communiquĂ© publiĂ© ce 26 juillet 2019, Bernadette Mpanzu Mbuku, apporte un dĂ©menti ferme et catĂ©gorique Ă  la suite des informations dĂ©nuĂ©es de tout fondement circulant sur les rĂ©seaux sociaux, faisant Ă©tat de la prĂ©sence de la maladie Ă  virus Ebola dans la capitale congolaise.

Par la mĂŞme occasion, elle a invitĂ© la population kinoise Ă  ne pas cĂ©der Ă  la spĂ©culation et Ă  vaquer librement Ă  ses occupations. Car, d’après elle, Â« le Gouvernement Ngobila rassure qu’un contrĂ´le accru et permanent est effectuĂ© au niveau de toutes les frontières de la ville (aĂ©roport international de N’djili, aĂ©rodrome de Ndolo et diffĂ©rents ports) pour” sĂ©curiser la population de Kinshasa.

Le ministère provincial de la santĂ© publique rappelle aussi qu’il est â€śla seule institution habilitĂ©e Ă  dĂ©clarer la prĂ©sence d’une quelconque Ă©pidĂ©mie” dans la capitale congolaise.

Le même démenti est aussi fait cette fois-ci par le secrétaire général de la Croix-Rouge de la RDC. Toujours via un communiqué publié ce vendredi 26 juillet 2019, Madame Mitanta Makusu dément l’information contenue dans une vidéo avec un pseudo agent de la croix rouge annonçant la présence d’un cas suspect dans la commune de Lingwala.

« C’est depuis quelques jours que nous avons observĂ© avec amertume qu’il circule Ă  travers les rĂ©seaux sociaux une vidĂ©o dans laquelle un pseudo volontaire de la Croix-Rouge de la RDC annonce au public la prĂ©sence de la maladie Ă  virus Ebola dans la ville-province de Kinshasa, en gĂ©nĂ©ral et dans la commune de Lingwala en particulier. La Croix-Rouge de la RĂ©publique DĂ©mocratique du Congo dĂ©ment formellement cette nouvelle et informe toute la population Kinoise que cette vidĂ©o n’est qu’un montage de mauvais goĂ»t, montĂ©e avec la seule et unique intention de plonger les paisibles Kinois dans la panique Â», peut-on lire dans ce communiquĂ©.

De son cotĂ©, Dr Justin Masumu, Directeur des Ă©tudes du Centre Interdisciplinaire de Gestion du Risque Sanitaire (CIGRS) renchĂ©rit en attirant l’attention de journalistes dans le choix de traitement des informations circulant sur les rĂ©seaux sociaux.

« On fait circuler un film d’un agent de la croix rouge sur Ebola. La croix rouge ne peut jamais faire une pareille blague. L’information d’une Ă©pidĂ©mie Ă  la population se fait toujours par l’autoritĂ© de tutelle jamais par un partenaire.  Et un message du ministère provincial de la santĂ© circule aussi par WhatsApp Â», a-t-il indiquĂ©.

Et il encourage les médias à utiliser les réseaux pour arrêter cette mauvaise blague qui peut être très préjudiciable pour notre ville.

Certes Ebola n’est pas à Kinshasa mais la population est appelée à la vigilance et à dénoncer tout cas suspect. Mieux encore, à prévenir cette maladie en se lavant les mains à l’eau propre et au savon ou à la cendre avant de manger, après avoir été aux toilettes et au retour à la maison.

24h news RDC L’actualitĂ© en temps rĂ©el

leave a reply