🇨🇩Le Cardinal Fridolin Ambongo dénonce la cupidité des députés provinciaux de l’Equateur

L’Archevêque de Kinshasa a, au cours d’une messe à Mbandaka, son ancien archidiocèse invité les autorités de la province de l’Equateur à être au service du peuple.

Après sa messe de cardinalat le dimanche 17 novembre dernier au Stade des Martyrs de la Pentecôte, l’Archevêque de Kinshasa Fridolin Ambongo Besungu était ce 24 novembre à Mbandaka dans la province de l’Equateur où il a dénoncé la cupidité des députés provinciaux qui se laissent corrompre pour maintenir l’exécutif au pouvoir en dépit des failles constatées dans la gouvernance.

De même qu’il a fustigé les conflits entre l’Assemblée provinciale et le gouvernement provincial qui selon lui maintiennent cette province à l’état de pauvreté.

Au cours de son homélie prononcée dans le cadre de son premier culte dans cette circonscription ecclésiastique depuis son élévation à la dignité cardinalice, l’Archevêque de Kinshasa a en outre invité ceux qui exercent une parcelle d’autorité à tous les niveaux d’être au service du peuple et non de leurs intérêts personnels.

Les membres du bureau permanent de l’Assemblée provinciale de l’Equateur et ceux du gouvernement provincial de l’Equateur ont pris part à cette rencontre de prière qui a drainé de milliers des fidèles.

Le Cardinal Ambongo qui était archevêque de Mbandaka-Bikoro avant sa nomination à la tête de l’Archidiocèse de Kinshasa a également annoncé la nomination de son successeur en la personne de Mgr Ernest Ngboko, ancien évêque de Lisala, profitant aussi de la même  occasion pour lancer un SOS en faveur des sinistrés des inondations dans le grand Equateur dont il est également originaire.

leave a reply