🇨🇩Grogne à l’ambassade de la Rdc en Turquie: un cadre privé de son salaire depuis juillet 2016 et sollicite l’implication personnelle de Felix Tshisekedi

Un cadre mis dans une situation de séjour diplomatique irrégulière et privé de son salaire depuis juillet 2016. Il a transmis à madame la ministre d’État chargée des affaires étrangères toutes ses doléances exprimées jadis dans un courrier adressé au président Félix Tshisekedi demandant son implication personnelle

C’est dans une lettre adressée au ministre congolais des affaires étrangères et dont copie est parvenue à la rédaction de 24hNewsRdc.com que sieur NKUTU NZEMBA, diplomate congolais ayant le rang de ministre-conseiller à l’ambassade de la Rdc en Turquie a fait cette dénonciation de privation de son salaire depuis 2016 et de non renouvellement de sa carte de séjour diplomatique.
Il accuse l’ambassadeur Mulumba Tshidimba Marcel, chef de mission à Ankara (Turquie) de détourner son salaire et de recourir à des pratiques arbitraires à son égard, pratiques totalement contraires aux dispositions légales qui régissent la diplomatie congolaise du genre: le refus de renouveler sa carte de séjour diplomatique dans l’unique but de le placer en situation irrégulière dans ce pays.

Alors que cette carte est exigée dans toutes les institutions turques qui offrent des services aux étrangers, ne pas l’avoir ne permet pas au sieur NKUTU NZEMBA d’avoir accès aux soins médicaux et de bénéficier de services qu’offrent les autres institutions turques (banques, télécommunications…) qui l’exigent chaque fois qu’on les sollicite.

Ce diplomate NKUTU NZEMBA demande à madame la ministre d’État chargée des affaires étrangères d’examiner son cas conformément aux dispositions légales de la Rd Congo.

La même lettre ajoute aussi que l’ambassade de la république démocratique du Congo en Turquie a été poursuivie par le tribunal d’Ankara pour faux et usage de faux suite à introduction par l’ambassadeur d’un faux contrat de travail à l’Agence de Sécurité de Retraite Turque.

Les documents ci-dessous sont la preuve de paiement des frais de dédommagement exigés par le tribunal » en faveur du plaignant.

Il faut vraiment dire que c’est inacceptable de faire vivre cette dramatique situation à un diplomate officiellement muté par le ministère des affaires des étrangères. Ceci prouve à suffisance la mauvaise gestion de cette ambassade, le manque de sens de responsabilité du chef de mission diplomatique à Ankara qui s’éloigne énormément de la politique prônée par le Président de la république Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo

Jérémie Kyaswekera

leave a reply