🇨🇩Contrôle par les FARDC de la base stratégique des ADF de Mayangose à Beni au Nord-Kivu

CREATOR: gd-jpeg v1.0 (using IJG JPEG v62), quality = 75

La base des ADF de Mayangose à Beni au Nord-Kivu est tombée sous contrôle des Forces Armées de la RDC.

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) opérations qui ont lancé depuis le 30 octobre des opérations d’envergure contre les groupes armés opérant dans l’Est du pays ont conquis et contrôlent depuis le jeudi 07 novembre, une grande partie de Mayangose, localité à partir de laquelle les ADF orchestraient des atrocités et des assassinats contre les habitants de la ville de Beni, dans la province du Nord-Kivu, selon un communiqué du Service de Communication et d’information des forces armées (SCIFA).

La mĂŞme source prĂ©cise par ailleurs que ces opĂ©rations ont a  abouti Ă  l’arrestation dans la localitĂ© de Karuramba, Ă  7 km au Nord de Butembo, de Mme « Venerande », Ă©pouse de Issa« Chauffeur », sujet tanzanien, gourou et chef de l’ADF/MTM.

En outre, indique ce communiquĂ©, les FARDC ont neutralisĂ© le 09 novembre dernier le gĂ©nĂ©ral FDLR JuvĂ©nal Musambimana, « Jean Michel Africa Â», commandant des FDLR/RUD, avec quatre de ses gardes du corps, dans la localitĂ© de Makoka, groupement Binza, territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu.

Tandis qu’à Nyongera, toujours dans le territoire de Rutshuru, les FARDC ont arrĂŞtĂ© une certaine « Fifi Nzigire Kanozire Â» qui transportait une importante quantitĂ© des munitions en vrac de Kalachnikov et des tenues de la « Garde rĂ©publicaine Â» et neutralisĂ© 28 rebelles dont 19 capturĂ©s dans la localitĂ© de Kisala, Ă  environ 10 km de la ville de Butembo, signale-t-on.

Dans le cadre de ces mêmes opérations au Sud-Kivu, l’armée loyaliste a mis hors d’état de nuire 7 miliciens, le 02 novembre et récupéré plusieurs armes et effets militaires à Mwera, dans le territoire de Fizi.

A Kalemie, chef-lieu de la province du Tanganyika, poursuit le communiquĂ© du SCIFA,  l’on assiste Ă  un « vĂ©ritable festival de reddition » grâce Ă  la pression militaire exercĂ©e de manière professionnelle par les FARDC.

De mĂŞme que, annonce-t-il, certaines armes prises Ă  la MONUSCO par les « Mai-Mai Â» le 8 mai 2018 Ă  Kabeya Mayi, dans le territoire de Nyunzu, ont Ă©tĂ© rĂ©cupĂ©rĂ©es.

Comme on peut le constater, ces opérations ont commencé à porter du fruit. Les populations des localités longtemps martyrisées qui se mobilisent pour soutenir ces opérations souhaitent que celles-ci puissent aller jusqu’au bout et que des mesures soient prises pour une paix durable dans leurs milieux de vie.

leave a reply