🇨🇩Célébration de un an de alternance : le pays est au bord du gouffre.

Dans une interview accordĂ©e Ă  Me Steve Kiwata cadre la plateforme politique LAMUKA, par la rĂ©daction de 24hNewsRDC ce vendredi 24 janvier Ă  l’occasion de l’an de d’alternance de passation de pouvoir civilisĂ©e.

Pour Me Steve Kiwata le pays est au bord du gouffre par ce que âpre les élections chaotique de Décembre 2018, qui ont consacré le système électoral  » qui perd gagné », proclamant des non-élus, de la présidence aux législatives, Mr Martin Fayulu, président réellement élu de la présidentielle de Décembre 2018, à proposé un plan de sortie de crise.

J’ai site ; La mise en place d’un haut conseil des rĂ©formes institutionnelles, qui devraient piloter des rĂ©formes politique et institutionnelles sur

  • La ceni;
    -La cour constitutionnelle ;
    -Les forces de sécurité ;
  • La commission nationale des droits de hommes ;
    -Le conseil supĂ©rieur de l’audiovisuel et de la communication ;
    Toute autre matière jugĂ©e importante, notamment la rĂ©habilitation du second tour de l’Ă©lection prĂ©sidentielle.

C’est ici qu’intervient, la Dissolution et la DĂ©mission comme concepts-clĂ©s pour une sortie de la crise conforme Ă  la constitution du 18 fĂ©vrier 2006.

Ces moyens constitutionnels Ă  utiliser sont: la Dissolution de l’AssemblĂ©e nationale (Art 148 de la constitution) ; la DĂ©mission du prĂ©sident de la rĂ©publique (Art, 75 de la constitution) ; la DĂ©mission des assemblĂ©es provinciales par nouveau prĂ©sident Ă©lu (Art. 197 al. 7 de la constitution).

Le pays est au bord du gouffre, la crise multidimensionnelle est intenable sur le plan social pour notre peuple. Le non- respect des principes démocratiques et républicains ont produit une coalition illégitime, incapable de résoudre les problèmes du pays.

Pire le pouvoir négocié sur le dos du peuples ne permet pas à la dite coalition de fonctionner de manière harmonieuse, dis Me Steve Kiwata.

Yves Mayele

leave a reply