🇨🇩Bientôt un train aérien pour résoudre le problème d’embouteillages à Kinshasa !

Created with GIMP

L’autorité urbaine de Kinshasa annonce l’acquisition d’un train aérien qui va contribuer à réduire les difficultés d’embouteillages dans cette ville

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny  Ngobila annoncĂ© au cours d’une rĂ©union mercredi dans son cabinet dans la commune de Gombe, avec   les chefs coutumiers, les chefs de divisions des Affaires foncières  et les bourgmestres des communes touchĂ©es par les dĂ©gâts lors des dernières pluies torrentielles dans la capitale, l’acquisition lors de son dernier voyage Ă  Kwala-Lumpur en Malaisie d’un train aĂ©rien pour rĂ©soudre le problème d’embouteillages dans cette ville, annonce un communiquĂ© du service de la communication de l’HĂ´tel de ville.

Il s’est exprimĂ© par la mĂŞme occasion sur les motifs de ses rĂ©cents dĂ©placements Ă  l’étranger qui, a-t-il soulignĂ©, visent uniquement Ă  remonter le niveau de la vie dans la ville de Kinshasa, actuellement confrontĂ©e Ă  plusieurs dĂ©fis avec des moyens limitĂ©s.

Par ailleurs, poursuit ce communiquĂ©, le premier des citoyens kinois a interdit la vente des terres sur toute l’étendue  de la capitale en vue de prĂ©venir les catastrophes naturelles et les pertes en vies humaines dans les zones  inadaptĂ©es pour l’exploitation domiciliaire.

Ce mĂŞme communiquĂ© indique que le gouverneur Gentiny Ngobila a rappelĂ© sa dĂ©cision demandant aux chefs coutumiers de ne plus vendre des terrains Ă  des particuliers. « Leur mission ne se limite qu’à la protection des terres », prĂ©cise-t-il, promettant de  traduire en justice tout agent des Affaires foncières qui ne se conformerait pas Ă  toutes ces mesures.

De mĂŞme, il dĂ©plore le fait que : «Des gens ont construit sur les avaloirs et sur les lits des rivières. Curieusement, c’est l’État qui donne des autorisations de bâtir Ă  ces gens. Il y a des zones non autorisĂ©es Ă  Kinshasa notamment dans la partie sud de la ville. Mais les chefs coutumiers continuent de vendre ces endroits-lĂ  aux  Kinois qui se retrouvent victimes plus tard ».

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, indique la dite source, a annoncĂ© la mise en place d’une commission chargĂ©e d’identifier les maisons ou immeubles construits sur les Ă©gouts, afin de procĂ©der  Ă  la dĂ©molition  ou  aux dĂ©viations de ces ouvrages de drainage.

Les rĂ©solutions issues de cette commission  devant rĂ©unir les chefs de cadastre de la ville de Kinshasa, bĂ©nĂ©ficieront du soutien  du PrĂ©sident de la RĂ©publique, FĂ©lix Antoine  Tshisekedi, insiste-t-il.

leave a reply