🇨🇩1 an de l’alternance : Tusonge sort de son silence

« Près de un an après mon arrivé au pouvoir comme Chef de l’État, les congolais m’ont accepté et je les ai promis que (le peuple d’abord) sera mis au premier plan et je dois rendre compte à ce peuple en 2023, Celui qui ne veut pas suivre mes instructions et suivre les instructions de sa famille politique sera viré. » Dixit Felix Tshisekedi devant les le diaspora Congolais à Londres.

Après un bon nombre des discours des promesses enregistrés par le mouvement de citoyen Tusonge constate que toutes les institutions de la République patinent, la réalisation des paroles du Chef de l’État sont
vaines faute d’incohérence au sein du gouvernement qui devrait s’aligner derrière pour ces accomplissements.

De ce fait, les Tusonge annoncent brisé le mythes. « Nous serons dans un bref délai obligé de bousculer le Chef de l’État à dissoudre l’assemblée Nationale parce que le délai constitutionnel est atteint d’une année, il peut aussi se prononcer s’il faut avancer ou pas avec ce dernier. »

Selon eux voilà les raisons même des multiples déplacement du Chef de l’Etat au détriment du peuple Rd. Congolais.
« Le Congo doit décoller il vous reste 4 ans Félix Tshisekedi. »

Merveil Bavabebay

leave a reply